Baptême de Constance et Amaury

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Baptême de Constance et Amaury

Message  Lola.alveirny le Ven 5 Avr - 12:04

Valà Valà zy étais dans ce fameux bapteme , mon popa et mon moman m'avait bien habillé zétait toute belle, en meme temps ze suis toujours belle mais moman a dit que pour l'occasion je devais etre encore plus belle que d'habitude car les princesses ont des fois des corvées relizieuses a faire durant leurs vies sinon c'etait pas des princesses mais des...bref z'é oublié le nom de tout ca moua !

Tout ce que ze voulais c'était voir les zens , ha bhe ça j'ai été servis , coucou par là , et valà que ze te tire les joues , et voilà que ze te touche les cheveux , ze crois que tout le monde m'a taté , touchée, regardée.... pis la zolie dame blonde s'est approchée de moi pour me dire qu'un garçon voulait me voir à tout prix .... La mon sourire s'est de suite vue bhe vi mon frère faisait que m'embetait avant , mais maintenant ze vé pouvoir zouer avec Olivier zessayé de le chercher du regard , pour qu'il puisse venir me saluer comme il se doit ... Le coco pourrait bien zaccroché maman a dit une fois à la bonne , zamé le premier soir mais le second soir , zavé jamais compris le sens de cette phrase mais la ze crois que ze l'ai compris....

Fallait bien que les gens me remarque aussi , alors ze me présentais à tout les zens que popa me montrait comme au cirque , zavé répétait mon discours :


Bonzour ! Ze m'apelle Lola d'Alveirny , ze viens du Langue d'Hoc et ze suis très contente de venir boire le baptème...heu voir le baptème !

Lola.alveirny
Visiteur
Visiteur

Messages : 1
Date d'inscription : 03/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême de Constance et Amaury

Message  lestat le Sam 6 Avr - 11:30

Le borgne, et oui, il y avait de quoi s’affubler d’un tel surnom vu sa trogne amochée, avait profité de leur halte pour se rafraichir et changer son bandeau. D’une pierre deux coups, le tissu cachait l’infamité de sa paupière suturée et lui retenait ses longs cheveux roux indisciplinés. Changeant de chemise, il avait l’air présentable.
Un œil inquiet vers le Gaucher, si celui-ci faisait bonne figure, Lestat n’était pas dupe et savait que le brun souffrait mais qu’il ne laisserait rien paraitre.

Il le suivit jusqu’au domaine, suivit par Grimm et gardant Nicolas a sa gauche, une main appuyée sur son épaule, tout simplement pour éviter de se cogner quelque part..Le gosse lui servait d’assurance et de guide, il allait bien finir par s’habituer à sa vision unilatérale.
Un peu gêné, et autant à l’aise qu’un mulet dans une échoppe de porcelaine, il salua avec politesse les maitres des lieus, inclinant la tête. Faut dire que même s’il était né avec du sang bleu, il n’était pas trop habitué a entrer dans pareille demeure, surtout en y étant invité
Il reconnut le prévôt Castelreng qui l’avait sorti d’une mauvaise impasse. Il gratifia aussi Arthurcano et son épouse d’un sourire, souvenir de son séjour à Narbonne et de l’époque ou ils étaient cinq en comptant les enfants.

Il regarda autour de lui et se détendit un peu, tout le monde semblait bien agréable. Un clin d’œil a son amant, tout allait bien

lestat
Visiteur
Visiteur

Messages : 1
Date d'inscription : 03/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême de Constance et Amaury

Message  Nicolas_ le Sam 6 Avr - 16:27

Nicolas_track a écrit:Papa et moi avions longuement parlé de mon avenir. La première des choses que j'avais l'intention d' accomplir ma pastorale afin de recevoir le baptême et devenir aristotélicien. Je me souvenais encore de celui de mes parents et la nous étions conviés à une cérémonie dont mon père en était le parrain.
Il m' avait beaucoup parlé avec un grand respect du senher Skip et de dona Ariana a qui il m' avait confié lorsque j' étais plus jeune. Je n' en gardais pas vraiment le souvenir, certainement trop jeune à l' époque.

Mon père me laissait libre de mes choix et je lui en étais bien reconnaissant. J' observais, je l' admirais et j' apprenais le rudiment des armes et la vie trépidante de la route. Avais-je envie de cela pour mon avenir ? Je n' en savais rien.Je profitais simplement de l' instant présent, auprès de celui qui m' avait elevé, me faisant office de figure paternelle et maternelle à la fois, ayant cohabitait avec ma génitrice la beauté de 6 mois sur les treize années de ma vie.

Alors que nous faisions halte pour nous rendre présentable, je tendis docilement ma dague à Grimm afin qu' il la cache avec les autres. Après avoir sorti des habits propres de ma besace et les avoir endossé, je repassais a ma ceinture la fronde que maman m' avait offerte, objet me rappelant que quelque part j' avais bien une mère. D' ailleurs sans ma précieuse dague et cette fronde, je me sentais nu et dépourvu.

Nous pénétrâmes dans la demeure de notre hôte. Je guidais mon oncle afin qu' il ne se cogne pas par inadvertance contre quelques mobiliers ou invités.

Je saluais très poliment les gens qui venaient a moi et s' extasiaient de ma poussée de croissance. Il est vrai que pour mon âge, j' étais passablement élancé. A voir la taille du père, le fils ne pouvait point avoir la hauteur de deux pommes et demie.

Je m' enhardi un peu et regarda autour de moi, curieux, mais restant auprès de papa, Lestat et Grimm.

Je reconnus le curé qui avait baptisé et marié mes parents et je ne pus que baisser le nez, en souvenir du vitrail cassé et de la punition paternelle qui s' en suivit.

Je me permis un clin d' l enjôleur à dona Lise, testant ainsi mon pouvoir d' apprenti charmeur.

Un murmure a Grimm


Dis.Tu crois qu' il y aura du jambon et de l'armagnac ?



Nicolas_
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême de Constance et Amaury

Message  Le Gaucher le Sam 6 Avr - 17:33

Une bise pour sa marraine Lise, une inclinaison de tête pour Kelak. Ils n'ont pas toujours été d'accords, voire rarement, mais il est l'époux de sa "victime". Il songe à tout cela, cette vie qu'il avait quittée et qu'il a retrouvée, tout son passé et son passif... puis se tourne vers son fils, pas peu fier de lui. Le petit est devenu un jeune homme, et il pousse droit, comme il s'en était fait le serment quand il était tout jeune père. Avisant un petit renflement sous la chemise, il se dit que si la dague est en sécurité, ce n'est pas le cas de la fronde. Un clin d'oeil paternel, une main sur l'épaule libre, l'autre étant la "béquille" de Lest, il se penche pour lui murmurer : J'ai confiance en toi, mon grand.

Puis il salue Castel de quelques mots.

Senher Castelreng. Ravi de vous revoir.

L'échange est bref, mais chaleureux, visiblement malgré leurs métiers diamétralement opposés, ces deux-là ne sont pas en guerre, et surtout pas en ce jour de fête. Puis il regarde autour de lui, fait un sourire et un clin d'oeil à Lest et Grimm, et avance pour laisser la place à ceux qui entrent, cherchant du regard son filleul.

C'est ensuite vers Arthur et son épouse qu'il se tourne, le saluant avec une accolade fraternelle, faisant fi des convenances, il sait, ils savent, tous ici, qu'il a repris sa vie d'avant, inutile de tenter de faire semblant d'être celui qu'il n'est pas, même s'il respecte toujours les nobles, avec son parrain, il partage beaucoup, énormément. Il le gratifierait en public d'une simple inclinaison de la tête normalement, mais cela fait longtemps qu'ils ne se sont pas vus. Sans doute qu'il se fera remettre à sa place, ou pas, tout dépendra d'Arthur, mais les formalités, il les laisse de côté, ne les rappelant sous forme d'humour que pour confirmer qu'il n'a pas oublié leurs places respectives.

Arthur... je suis heureux de te revoir, ta grandeur magnifique qui illumine notre firmament de sa clarté.

Amusé, il incline la tête, pour le taquiner.

Puis, il voit un garçon arriver, tout crotté, et se mord les joues pour ne pas exploser de rire. En un autre lieu, genre leur campement, ça n'aurait rien eu d'incongru d'être boueux, mais le fils d'un noble, dans cet état, le jour de son baptême, c'était assez cocasse. Laissant alors les siens s'installer et s'asseoir, il va le rejoindre et se penche vers lui.


Bonjorn, jeune Senher Olivièr.

Un sourire sur le visage, et un murmure : ne frottez pas, c'la s'ra pire, attendez que c'la sèche un peu.

Et pour l'aider à au moins sauver la face, il retire sa cape et la lui pose sur les épaules, au moins, ça le cachera.

Après avoir couru, mieux vaut vous couvrir pour pas attraper la mort. Nicolas est assis près de mon cousin Lestat et de Grimm, son... maître d'armes.

En parlant de cela, il espère que le cadeau qu'il a l'intention d'offrir ne sera pas mal pris, mais advienne que pourra, il ne se reniera jamais, il ne l'a jamais fait, pas maintenant qu'il va commencer.

Il se redresse pour retourner près de Lest, Grimm et Nicolas, plus qu'à patienter que l'office débute.

Le Gaucher
Visiteur
Visiteur

Messages : 3
Date d'inscription : 03/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême de Constance et Amaury

Message  Daniel Marques Henriques le Lun 8 Avr - 16:48

Enfants? Présents! Famille? Présente! Invités? Présents! Officiant? La tête sur les épaules...ou presque!
Peut-être était-il du coup temps de commencer....les enfants allaient vite s'impatienter.


Frères et soeurs, si tout le monde est arrivé....que diriez-vous de prendre nos places et de commencer les sacrements du jour? Je vais juste installer deux petits tabourets devant la cuve pour l'aspersion qu'i aura lieu tout à l'heure.

____________________________________


Daniel Marques Henriques
Orateur en herbe
Orateur en herbe

Messages : 33
Date d'inscription : 20/07/2012

État de santé et de Compétance
Titre: Archévêque

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême de Constance et Amaury

Message  Aimelina le Mar 9 Avr - 4:39

[Je vais répondre en considérant qu'Arthur n'a rien fait à bébé-Cristòl, puisqu'il n'est pas dans les bras d'Aimelina, mais dans ceux de Skip]

(Arthur) Bonjorn Donaseila Aimelina, bienheureux que de vous revoir et de pouvoir prendre de vive voix quelques nouvelles, comment vous porter vous ? Je me permet de vous présenter ma petite famille Lola que vous aviez peut être déjà rencontrée, Guilhem mon fils adoptif et ...
Mon épouse Dona Jayzabelle d'Alveirny dont le sourire est comme la lumière du Très Haut sur mon âme aussi douce et chaleureuse.


La Linèta s'inclina face à toute la petite famille, l'air tout d'abord surpris. Elle eut un sourire plein de tendresse pour le salut zézayant de la petite Lola. Puis, n'ayant pas elle-même été présentée, elle répondit :

-« Adissiatz, je suis Aimelina de Sìarr, Vicomtesse des Fenouillèdes et Baronne de Saint-Félix.
Comte... Je dois avouer que j'ignorais tout à fait que vous aviez une si belle famille ! »


Et oui ! Mauvaise mémoire ou chronologie trompeuse, Lina avait, jusqu'à ce jour, la conviction qu'à son anoblissement à Génolhac, le diacre... oui, le diacre, ce ne pouvait être un prêtre, elle le réalisait maintenant, puisqu'il était marié... le diacre, donc, qui l'avait baptisée, n'avait d'autre famille que la grande famille aristotélicienne, et d'autre épouse que l'Eglise.
Mille questions traversèrent son esprit, "depuis quand est-il marié ?", "quels sont les titres de son épouse ?", "pourquoi les enfants grandissent-ils aussi vite ?", mais c'était trop pour demander. Elle ne fit que s'habituer à cette nouvelle découverte sur des gens qu'elle croyait connaître, sans avoir, en vérité, rien fait pour le mériter ; ils allèrent ensuite saluer leurs hôtes, et elle resta pensive.

C'était la situation idéale pour se faire capturer par un petit ange (ou démon) : ses jambes se retrouvèrent prises dans l'étau des bras de Constance, qui claironnait :


(Constance) Tatie!!! Je suis contente de te voir! Tu es tellement belle!!! Dis? Tu voudras me présenter ta couturière ? Ta robe est vvvvvvvvrrrrrrraiment belle!!!

Passé le choc de se faire appeler "Tatie", épithète qu'elle réservait volontiers à ces vieilles filles qui n'ont à faire de leur vie que s'occuper des enfants des autres, faute de s'être elles-mêmes proprement mariées, et qui risquerait bien un jour de lui coller à la peau, si son promis persistait dans sa retraite, elle sourit à l'enfant qui n'avait pas pensé à mal :

-« Meuna polida galineta* ! Cossi va ? »

Déjà, l'office allait commencer. Comme Aimelina était déjà à l'avant, près de l'autel, elle n'eut qu'à faire un pas pour s'asseoir, plaçant d'autorité la petite Constance à son côté.

________
*Ma belle chérie/poulette/coccinelle ! Comment ça va ?

Aimelina
Visiteur
Visiteur

Messages : 9
Date d'inscription : 02/04/2013

État de santé et de Compétance
Titre: Vicomte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême de Constance et Amaury

Message  Olivièr Del Casalièr le Mar 9 Avr - 5:26

Senher Olivièr ? Euh bah à qui y parle le monsieur ? Y a un autre Olivièr pas loin ? Ah bah non pas possible puis que c'est à moi qui parle. J'me sens bête, mais bête, pire que le jour où j'ai arraché les plantes dans la serre en croyant que c'était des vilaines herbes. Qu'est ce que je m'suis fait gronder c'jour là ! Mes fesses elles s'en souviennent encore et moi aussi !

Bon j'sais toujours pas qui c'est, mais lui y me connait. Et en plus y est super gentil, y me prête sa cape pour pas qu'on voit mes tâches. J'remonte le bas d'la cape pour pas marcher dessus, et je fais un grand énorme sourire au gentil monsieur.


'Erci Monsieur ! Tu m'sauves la vie !


J'ai pas trop l'temps d'lui dire autre chose, il va s'installer. Flute, moi j'voulais savoir qui c'est Nicolas. Il a dit pour le cousin et le maître d'armes mais pas pour c'lui là...y doit pas avoir de métier ça s'trouve...Ça m'laisse perplexe, va falloir que j'me renseigne.

J'relève la tête. Eteile est avec Tatie Aimelina, Suau avec euh...une dame...J'vais avec qui moi ? J'vais éviter papa et maman. Bah tiens, papa y a les bras pris par un autre bébé. Me dites pas que maman elle a eu un autre bébé sans qu'on l'sache !!!??? J'soupire, manquait plus qu'ça ! Bon bah, j'vais aller m'asseoir, j'fais coucou de la main à Lola, j'étais content d'la voir mais là, c'que j'viens d'découvrir, ça ma donné l'bourdon...

____________________________________


Olivièr Del Casalièr
Visiteur
Visiteur

Messages : 15
Date d'inscription : 14/09/2011
Localisation : Sur les routes avec Lo Cavalièr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême de Constance et Amaury

Message  Constance Del Casalièr le Mar 9 Avr - 11:19

Je sourit de toutes mes dents à Tatie Linèta. Son accent est chantant, peut-être un peu plus que certains autres. J'adore! Et elle me parle à moi et moi seulement. Bon, le mot doux ça fait pas pour une grande comme moi, mais c'est tellement gentil et puis, j'aime bien les coccinelles, c'est comique! Mais Papas ne les aimes pas lui. Ils disent que ça fait mal aux plantes. Je n'en sais rien moi.

Je regarde donc Tatie Linèta et je lui sourit.


Vau plan, Tatan Linèta!*

C'est alors que Frère Henriques annonce qu'on va commencer! HA!! Enfin!!! Je suis vraiment heureuse et je tient mal en place, bien que je sois quand même très sage en apparence. Je m'installe donc à côté de Tatie et j'attend, presque patiente. Tout bas, et en occitan, je chuchote à ma futur marraine.

Très-Haut va être content. Je vais pouvoir me marier avec Lui après.

____________________________________


Constance Del Casalièr
Orateur en herbe
Orateur en herbe

Messages : 29
Date d'inscription : 26/05/2012

État de santé et de Compétance
Titre:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême de Constance et Amaury

Message  Aimelina le Mar 9 Avr - 12:20

La confidence de sa filleule laissa la Linèta interdite un moment. Se marier avec lui... Qui, lui ? Le Très Haut ? Mon Dieu... Ou un autre ?
Que ce fût résolution de prendre le voile ou résolution de se marier, elle eut pour les deux la même pensée, qu'elle partagea en occitan avec beaucoup de douceur :


-« Il est bien tôt pour penser à se marier, ma coccinelle... »

Les voeux d'enfants, ça ne vaut pas grand chose, mais c'est attendrissant ! On croit qu'on peut soulever le monde, à cet âge. On croit en Dieu comme on croit au Prince charmant, avec une fermeté inébranlable. L'âge se charge souvent de vos désillusions... Lina se pencha vers la petite et embrassa son front, avant de changer de sujet. Toujours à voix basse, toujours en occitan, ces chuchotis complices.

-« Si tu aimes ma robe, un jour, je t'en offrirai une toute belle, de même. C'est quoi, tes couleurs préférées ? »

____________________________________


Aimelina
Visiteur
Visiteur

Messages : 9
Date d'inscription : 02/04/2013

État de santé et de Compétance
Titre: Vicomte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême de Constance et Amaury

Message  Constance Del Casalièr le Mar 9 Avr - 13:20

On ne change pas de sujet facilement avec moi! J'ai la tête dur que Papas disent, mais moi je dit que c'est de la conviction. Et quand on a de la conviction, on peut tout faire. C'est Papas qui ont dit ça aussi. Je les ai entendu le dire à Solé.

Mais Tatie a raison, il est encore tôt pour y penser. Avant je dois être baptisée, puis après je devrai attendre un peu pour aller faire ma pastoral, puis ma confirmation. Après on verra, soit je fait le séminaire avec Maman pour mieux connaître encore le Très-Haut, soit je l'épouse aussitôt.

Je choisie quand même de répondre à la question, parce qu'il faudra que je sois toujours belle pour Lui!


Le Blanc! Et aussi le jaune, puis l'ar-gent et hum... J'aime bien le bleu aussi. C'est beau le bleu. T'aime le bleu toi?

____________________________________


Constance Del Casalièr
Orateur en herbe
Orateur en herbe

Messages : 29
Date d'inscription : 26/05/2012

État de santé et de Compétance
Titre:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême de Constance et Amaury

Message  Skip Lo Casalièr le Jeu 11 Avr - 23:15

Vagabondant d'un invité à l'autre avec, dans les bras, le petit Cristòl Jr, il s'amuse. Le regard de l'enfant, perçant et apaisant, lui fait penser que ce sera un homme grand et fort, pas de doute que cet enfant sera, comme son aïeul, un fière chevalier, même s'il ne choisi pas ce domaine. La chevalerie, c'est dans le cœur d'abord.

Puis, Henriques annonce le début. Il se dirige donc vers Anna, la nourrice de Amaury et lui dépose le jeune seigneur dans les bras.


Prends-en soins comme si c'était Amaury, Anna! Ce petit m'est aussi précieux que mes propres enfants!

Le choix de Skip de laisser l'enfant dans les bras de Anna est bien simple. Puisque Aimelina sera demandé pour la cérémonie, elle devra avoir les mains libre pour pouvoir participer et si elle se retrouve avec un poupon accaparant son bras valide, ce ne sera pas des plus pratiques.

Ceci fait, il va donc rejoindre Ariana et lui prend la main avec amour avant d'aller prendre place pour la cérémonie, regardant Louis, déjà prêt, et Lise, tenant toujours Amaury dans ses bras! Skip a hâte de savoir le nom qu'aura choisi Louis pour Amaury.

Il sont donc prêt pour que la cérémonie commence!

____________________________________


Skip Lo Casalièr
Admin

Messages : 380
Date d'inscription : 19/04/2010
Age : 32
Localisation : Narbonne / Languedoc

État de santé et de Compétance
Titre: Seigneur

http://exat.forumactif.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême de Constance et Amaury

Message  Daniel Marques Henriques le Lun 15 Avr - 16:54

Daniel imposa les mains devant les présents pour débuter la célébration qui se voulait simple et festive

Frères et soeurs, soyez les bienvenus en la Chapelle Saint Valentin de Counozouls. Qu'il est bon pour moi de revenir icelieu pour célébrer un double baptême. Les enfants sont le fruit de l'amour, tout comme ils sont l'avenir de nos unions, l'avenir de nos peuples. Les familles, les savoirs, les traditions. Comme il est important de les entretenir de notre foi, de la grande vision des prophètes, du sens de la vie.
Eduquer un enfant dans l'amour, le respect, la foi. Par le baptême, Constance et Amaury vont officiellement entrer sur ce long sentier de vie. Si dans un premier temps, les parents et les accompagnateurs que sont leurs parrains et marraines les aideront à voir ce qui est bon ou mauvais...il viendra le temps, bien assez vite, où il leur faudra faire leurs propres choix.

Nul n'est parfait, car nous sommes par définition pécheurs. Prions donc le Divin et demandons lui humblement pardon.



____________________________________


Daniel Marques Henriques
Orateur en herbe
Orateur en herbe

Messages : 33
Date d'inscription : 20/07/2012

État de santé et de Compétance
Titre: Archévêque

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême de Constance et Amaury

Message  Ariana Anthea le Mar 16 Avr - 4:35

Un, deux, trois...fort bien, tous ses enfants étaient bel et bien là. Il lui faudrait juste découvrir pourquoi Olivièr portait une cape sur ses épaules, mais surtout pourquoi cette cape avait l'air de pouvoir recouvrir trois jeunes garçons de sa taille...au moins...

Elle s'est donc avancée, laissant son interrogation en suspend jusqu'à la fin de la cérémonie et avait pris place devant l'autel, entourée de part et d'autre des futurs parrains et marraines.

Elle se permit en attendant que le Frère Daniel débute d'aviser ses deux petits derniers. Amaury semblait déjà aimer sa marraine, et Constance quant à elle devisait avec la sienne. Elle se demanda ce que sa fille pouvait dire à leur Suzeraine...Pourvu qu'elle ne l'assomme pas avec le Livre des Vertus ! Bien qu'Ariana eut la Foi, bien qu'elle lisait, elle-même, régulièrement le livre Saint, elle avait parfois du mal à saisir l’intérêt très particulier qu'avait sa fille pour le dit livre. Elle ne voyait que par lui, ne parlait que de lui et ennuyait ses pauvres frères à ne se référer qu'à lui. Bien entendu, elle était fière de son Étoile, mais elle espérait néanmoins que sa marotte de vouloir épouser le Très-Haut finirait par lui passer. Sans cela, son entêtement risquait de causer grand chagrin à son père...Elle sursauta presque, en sentant qu'on lui prenait la main. Elle tourna la tête et vit son époux à qui elle sourit avec tendresse. Mais pas le temps de lui dire un mot, déjà la cérémonie débutait !

Elle baissa la tête humblement, et récita à son tour...









(Merci à l'Ordre Lescurien !
http://ordrelescurien-rr.goodbb.net/t2777p15-iconographies)

____________________________________


Ariana Anthea
Admin

Messages : 435
Date d'inscription : 16/06/2010

État de santé et de Compétance
Titre: Seigneur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême de Constance et Amaury

Message  Aimelina le Mar 16 Avr - 5:13

Blanc, jaune, bleu... Le bleu, surtout... Toutes les couleurs de Saint-Félix, des Fenouillèdes, de sa famille. Blanc et bleu, des couleurs Gisors-Breuil, là aussi. La Linèta eut un sourire aimant et embrassa le front de la petite fille.
La célébration désormais commençait. Elle vérifia d'un regard ce que le Casalièr avait fait de son fils à elle, et le vit en de bonnes mains, calme et attentif, plus au fond de la chapelle. Elle suivit alors l'invitation de l'officiant et récita :


-« Je confesse à Dieu Tout-Puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action, je supplie tous les Saints, et vous aussi, mes amis, de prier le créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés. »

____________________________________


Aimelina
Visiteur
Visiteur

Messages : 9
Date d'inscription : 02/04/2013

État de santé et de Compétance
Titre: Vicomte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême de Constance et Amaury

Message  Skip Lo Casalièr le Mar 16 Avr - 11:40

Et voilà! Ça commence! Il faut qu'il se rappel d'inviter Nicolas à passer quelque jours a Counozouls... Une fête d'enfant? Nicolas, Lola, Guilhem, Constance, Olivièr Cristòl, Cristòl Étienne, Amaury, qui d'autre? Adelphe est trop vieux pour en être, quoi que Nicolas et Guilhem aussi commence à vieillir! Un jour, peut-être, il invitera la nouvelle génération a venir passer une semaine à Counozouls!

Mais avant, il faut baptiser Constance et Amaury et c'est donc ce point qu'il se concentre.


Je confesse à Dieu Tout-Puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action, je supplie tous les Saints, et vous aussi, mes amis, de prier le créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés.

La voix claire, le ton haut, Skip n'est pas particulièrement discret en disant sa prière! C'est qu'il sait que, chaque fois qu'il entend celle-ci, c'est comme une opportunité qui lui est donner de demander à tous pardon pour tout le mal qu'il avait fait par le passé. Bien qu'il soit maintenant en paix avec lui-même, il estime que chaque fois qu'il la répète, cette prière l'aide et le réconforte dans ses choix qu'il fait depuis sa rencontre avec Ariana!

____________________________________


Skip Lo Casalièr
Admin

Messages : 380
Date d'inscription : 19/04/2010
Age : 32
Localisation : Narbonne / Languedoc

État de santé et de Compétance
Titre: Seigneur

http://exat.forumactif.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême de Constance et Amaury

Message  Castelreng le Sam 20 Avr - 3:08

La cérémonie pour ce double baptême venait de commencer. Dans cette petite chapelle, le Cougain s'était donc placé proche de l'autel avec à ses cotés sa douce Promise et, alors que l'homme de Foi prenait la parole, son regard se posa sur la fillette qui sous peu serait officiellement sa filleule. Bien que la voyant peu, il éprouvait pour cette enfant des sentiments profonds et se rappelait que trop bien, la fois dernière où il s'était retrouvé dans ce Saint Lieu avec la petite dans les bras. Il était alors à se battre avec sa conscience et l'enfançon qu'elle était, lui avait, par ses gazouillements et sourires, mis du baume au cœur.
Le temps passant, il était à présent tout autre ; heureux et serein.

Et c'est donc avec conviction qu'il entonna la prière du pardon, en coeur avec l'assemblée.



Je confesse à Dieu Tout-Puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action, je supplie tous les Saints, et vous aussi, mes amis, de prier le créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés.

____________________________________


Castelreng
Visiteur
Visiteur

Messages : 8
Date d'inscription : 13/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême de Constance et Amaury

Message  Lise_ le Sam 20 Avr - 8:14

Mission accomplie...amadouer le petit Amaury!

Après une séance intensive de chatouillis et de grimaces qu'elle maitrisait à la perfection, les premiers sourires se dessinèrent sur le visage de l'enfançon ce qui rassura grandement la blondinette.
Clairement pour le bon déroulement de la cérémonie, mieux valait des rires que des hurlements tonitruants.

Aussi c'est un duo filleul/ marraine tout sourire qui s'approcha de l'autel à la demande de l'officiant et elle se mit a réciter humblement le confiteor.



Je confesse à Dieu Tout-Puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action, je supplie tous les Saints, et vous aussi, mes amis, de prier le créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés.

Lise_
Visiteur
Visiteur

Messages : 6
Date d'inscription : 03/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême de Constance et Amaury

Message  Maxiuszedeus le Dim 21 Avr - 11:20

Elle rayonnait malgré sa tenue de cavalière à peine dépoussiérée. Un jour viendrait ou une église ferait sonner ses carillons pour célébrer leur union. Elle approcha de l'autel aux côtés de celui qui faisait battre son coeur et entonna elle aussi la prière du pardon, pesant chaque mot.

Je confesse à Dieu Tout-Puissant, à tous les Saints, et à vous
aussi, mes amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en
action, je supplie tous les Saints, et vous aussi, mes amis, de prier
le créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde le pardon,
l'absolution et la rémission de tous nos péchés.

____________________________________


Maxiuszedeus
Visiteur
Visiteur

Messages : 3
Date d'inscription : 02/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême de Constance et Amaury

Message  Daniel Marques Henriques le Mar 23 Avr - 13:58

Ah comme un Confiteor était doux. Teinté de pardon, plein de compassion. L'acte de reconnaître ses fautes n'était-il pas le plus pur envers son Créateur?

Mes amis, qu'il est bon de demander pardon. Le savoir est notion clef de notre foi aristotélicienne. Si une partie de savoir réside dans la lecture du Livre Saint et la connaissance purement scientifique, n'oublions que la philosophie et la connaissance de soi est une part non négligeable de ce que nous devons être capables de faire, à l'image du prophète Aristote.
Prenons le temps maintenant de lire un passage du Livre des Vertus. Par chance, ma voix est claire aujourd'hui, tout le monde pourra entendre.




Lecture de l'Hagiographie de Saint Straton de Lampsaque

"L'âme et la pensée sont deux choses bien distinctes. Le Très Haut a doté chacun de nous d'une âme, qui, lorsque nous périrons, rejoindra Son royaume. Mais âme et pensée sont étroitement liés car l'un inspire l'autre. Sans pensée, aucune sensation ne peut se percevoir. Ainsi, l'âme est le symbole de notre Foi et nous donne la capacité à ressentir. Nous savons ce qui est juste et ce qui est mal, ainsi, nous décidons sciemment de nous comporter vertueusement ou non. C'est pourquoi notre âme influe sur notre pensée et inversement, notre pensée influe sur le devenir de notre âme."

La vie de Straton fut marqué du sceau de Dieu un jour d'été alors qu'il entrait dans sa quarantième année. Tranquillement installé dans le jardin arboré du Lycée, il sombra dans une sieste réparatrice adossé contre un vieil arbre. Durant son sommeil, un songe l'envahit dans lequel il se vit déambuler dans les verdoyantes prairies du paradis solaire, aux côté des Archanges, d'Aristote et du Très Haut en personne. De cet endroit, il lui semblait voir la terre et les Hommes s'affairer telles des fourmis tentant de survivre dans un monde hostile. Dans sa rêverie mystique, il conversait avec Dieu, il en retint que diffuser les enseignements du prophète serait son salut. C'est alors que plusieurs de ses disciple le croisèrent et le crurent mort tellement sa peau était pâle et sa respiration ténue.

Après cette rapide lecture, il demanda aux présents de se reposer quelque peu pour une brève explication.

Croyez-moi, c'est la première fois en bien des années de prêtrise que je lis ce texte devant une assemblée. Quelle idée folle que de lire un passage de la vie de Saint Straton pour un baptême. Et pourtant....les scolarques sont les héritiers directs de la voie aristotélicienne, où autrement dit du "chemin de vie" du premier Prophète. Pour ceux qui ne le sauraient pas, les scolarques étaient en quelque sorte les Recteurs du Lycée fondé par Aristote en personne. Leur rôle a été majeur pour diffuser les préceptes de vie qui nous régissent encore aujourd'hui.
Si j'ai voulu lire ce passage en ce jour si particulier, c'est pour attirer votre attention sur la jeunesse de nos deux futurs fidèles et leur rôle futur au sein de l'Eglise aristotélicienne. Car après tout...je trouve qu'il est bon de recevoir le premier des sacrements au plus jeune âge. Il est bon d'être instruit jeune, afin de prendre des bonnes habitudes de vie et ne pas être corrompu par le mal, par les sirènes de la Sans Nom et et la fourberie de certains hommes.
Faisons donc, nous autres adultes, en sorte que nos jeunes enfants prennent très tôt le chemin de la connaissance et de la curiosité, dans le bon sens du terme. Faisons d'eux des jeunes gens avertis, à la fois spirituellement mais également scientifiquement. Pas à pas, certes, mais n'attendons pas que les mauvais exemples s'emparent de leur jeunesse. Amen.


Daniel n'avait aucun doute pour cette famille. Ariana et Skip étaient de magnifiques personnes et visiblement, les enfants allaient être très bien entourés.

Et si je demandais aux parrains et marraines de venir près de moi pour s'exprimer? Nous donnons trop peu la parole aux futurs accompagnateurs. Si vous voulez bien venir près de moi et dire quelques mois sur ce que vous désirez être et faire pour vos filleuls respectifs...je pense que cela serait très beau et familial. Soyez à l'aise, c'est le moment de la famille avant tout.

Et le Grand Aumônier de France ouvrit les bras, signe d'accueil pour tous. Que les bavards en profitent! L'humeur était festive!

____________________________________


Daniel Marques Henriques
Orateur en herbe
Orateur en herbe

Messages : 33
Date d'inscription : 20/07/2012

État de santé et de Compétance
Titre: Archévêque

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême de Constance et Amaury

Message  Lise_ le Mer 24 Avr - 7:00

Le regard rivé sur le petit Amaury, la blonde écoutait d'une oreille attentive la lecture d'un des passages du Grand Livre, lorsque quelques mots prononcés par l'officiant la firent sursauter.
Et voilà, tout se passait trop bien....
La jeune fille jeta un regard mi paniqué mi désolé en direction de son époux. Elle avait promit qu'elle se tiendrait tranquille, qu'elle dirait le moins d'aneries possible, mais là forcement si on lui demandait de prendre la parole.
Enfin bref, courage fuyons, la blondinette s' avanca puis se tourna afin de faire face a la petite assemblée.
Elle prit une grande inspiration puis se lança

Tout d' abord je tenais a dire que c'est un immense plaisir que d'être parmi vous en ce jour tout particulier et un grand honneur que de l'être en tant que Marraine.

Son regard se posa sur Skip et Ariana, sincère

D'ailleurs, il faut bien avouer que lorsque demande m'en a été faite, que le Très haut en soit témoin, j'en suis tombée sur le


La blonde toussota

Hum bref, ma surprise fut grande, moi la Marraine du petit Amaury, j'avoue avoir eu un peu de mal a y croire.
Alors j'ai lu, relu et lu encore la missive envoyée par Dona Ariana et je me suis rendue compte que bien mieux que moi elle avait su faire la part des choses entre l'être et le paraitre et qu'au delà de ce petit côté fantasque que j'assume bien volontiers, nous partagions néanmoins les mêmes valeurs, les mêmes croyances.


La jeune fille caressa doucement du bout du doigt la joue d' Amaury puis reprit comme si elle s' adressait au petit garçon

Alors Amaury, puisque tes parents ont fait pour toi le choix d'une marraine blonde, parfois légèrement excentrique..si si, on te le dira sans doute et c'est vrai, et bien je te promets lorsque tu seras en âge de
t'apprendre tout pleins de bêtises


La donzelle jeta un regard amusé a Ariana

hum non, enfin nous reparlerons de tout cela en temps voulu et surtout lorsque nous serons tous les deux!
Mais ce que je puis te promettre c'est tout au long de ton existence d' être présente a chaque fois que tu en auras besoin ou que tes parents en émettront la demande.
Auprès de moi, tu auras conseils, soutien, rires et coups de pieds aux fesses si un jour tu viens a les mériter,
tout cela dans le plus grand respect des valeurs aristotéliciennes qui nous sont a tous ici chères et....dans la plus grande tradition de la famille Akap.


Lise souria et retourna a sa place avant de trouver une autre sottise a dire.

Lise_
Visiteur
Visiteur

Messages : 6
Date d'inscription : 03/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême de Constance et Amaury

Message  Castelreng le Dim 28 Avr - 11:05

A la demande de l'officiant parrains et marraines de devaient de le rejoindre. Ainsi fut donc fait pour Castelreng. Lise ou "Poucinette" qui pourtant avait les jambes plus courtes que les siennes fut la première à arriver et de ce fait à prendre la parole.

Que de choses elle dit là et bien dites.

Regardant la petite Constance un sourire attendris dans le yeux ET sur le visage, alors que Poucinette s'était tue, il prit sa suite. Non pour regagner la place qu'il venait de quitter pour rejoindre l'autel mais bien pour prendre la parole.


Cette charmante enfant me fut mise dans les bras alors qu'elle ne savait encore marcher en ce jour où cette chapelle fut consacrée. Elle aurait pu être effrayée par ma mine bourrue. Elle aurait pu se mettre à pleurer de s'être retrouvée dans les bras d'un inconnu aux sourcils froncés et au regard froid. Car c'était bien ainsi que j'étais ce jour. Et pourtant, il n'en fut rien et en place de pleurs auquel je m'attendais, ce fut son joli sourire qu'elle m'offrit. Cette belle enfant dont je suis fier ce jour de devenir Parrain m'a profondément ému lors de notre première rencontre.

Quittant le doux minois de la fillette pour porter son regard sur ses parents, il poursuivit.

C'est un immense cadeau que vous m'avez fait là mes Amis en me faisant demande pour être le parrain de votre fille. Elle aura de moi conseils amour et protection à l'égal de mes propres enfants.



____________________________________


Castelreng
Visiteur
Visiteur

Messages : 8
Date d'inscription : 13/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême de Constance et Amaury

Message  Aimelina le Dim 28 Avr - 17:12

Point de préséance, en la matière. Que la spontanéité, le premier venu, mais certainement pas, non, l'ordre de puissance des sentiments. En la matière, impossible de dire qui, des quatre qui parleraient, aimait le mieux son filleul à venir ; ni même si l'on aurait pu les distinguer. Ces choses ne se mesurent pas. A entendre les deux premiers, c'était chacun à sa manière, mais tous du plus profond de leur coeur.

Comme l'officiant avait recommandé la franchise, la spontanéité, comme à une famille, lorsque vint le moment à l'infirme de parler, elle jeta un regard, et, son bras gauche et atrophié légèrement en retrait contre son buste, main droite sur la poitrine, à gauche, sur le coeur, elle dit :


-"Faire un enfant est la plus belle des choses, mais aussi la plus douloureuse. Qu'on en ait un, qu'on en ait cent, je crois qu'à chaque fois revient la même peur, celle de ne pas pouvoir toujours le protéger, celle de ne pas savoir faire son bonheur, celle de ne pouvoir le guider comme il faut dans la vie. Celle, d'un jour, faire défaut. Ou celle que votre enfant ne se reconnaisse pas en vous, qu'il sente le besoin de s'identifier à quelqu'un d'autre."

Elle regarda un instant, de ses yeux clairs, la femme à qui Skip avait remis son fils, à elle, et qui le tenait, sage, au fond de la chapelle. Puis son regard se posa sur Constance :

-"Un parrain, une marraine, est là pour prendre le relais, pour soutenir les parents, pour suppléer à leur absence, s'ils doivent partir. Pour offrir un horizon à cet enfant qui n'appartient qu'à lui, qu'il ne partagera pas avec ses frères et soeurs. Leur permettre, à chacun, d'avoir une voie personnelle. C'est les distinguer, leur rappeler combien le monde est différent, combien les chemins sont tous différents.
Je veux pouvoir enseigner ça à ma filleule. Qu'il y a mille personnes sur lesquelles on peut compter, et que j'en suis. Qu'il y a mille personnes dont il faut se défier, et que je les combattrais pour elles. Que ses parents ne sont pas éternels, que je ne le suis pas, mais qu'on s'épaulera dans la peine et dans la joie, quoi qu'il arrive."

____________________________________


Aimelina
Visiteur
Visiteur

Messages : 9
Date d'inscription : 02/04/2013

État de santé et de Compétance
Titre: Vicomte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême de Constance et Amaury

Message  Constance Del Casalièr le Lun 29 Avr - 4:33

J'avais fait mon confiteor comme tout le monde. C'est une prière que j'aime beaucoup et j'aime la dire pour Papa. J'espère quand me faisant pardonner mes propre pêché, Très-Haut voudra aussi pardonner à Papa. Je sais qu'il n'a pas toujours été gentil, mais parfois, mon amoureux donne des défis plus grand aux personne plus grande, au sens figuré, pour qu'ils puissent devenir des personnes vraiment bien.

Quand Frère Henriques fait la lecture, je me demande où il a pris ça! Il faudra que je demande a Maman qu'elle me lise ça. Il doit y en avoir beaucoup encore et, comme je ne sais pas lire tout à fait, je vais devoir m'appliquer à étudier pour y arriver ensuite par moi-même. J'ai encore du travail à faire!

C'est autour des parrains et marraines à parler.

J'écoute attentivement. C'est beau! Pairain Castelreng dit de très belles chose et je lui sourit franchement pour lui faire comprendre que mon sourire est toujours là! Je l'aime beaucoup! Il est tellement beau! Et tellement fort! Je voudrais encore lui sauter dans les bras, mais je doute que ce soit le bon moment, puis, vient de tour de Tatie Linèta. Je lui sourit. Je l'aime beaucoup et Très-Haut l'a faite tellement belle aussi. Pas seulement son corps, mais aussi sa tête et son esprit. Elle est gentille, même si je la sens tellement triste.

Par contre, je fronce les sourcils. Papa et Maman son éternel! Tout le monde l'est! L'âme des gens est immortel et personne ne meurent jamais vraiment. Je le sais, j'ai souvenir du néant entre les deux mondes. J'ai souvenir de tout ce qui nous compose, bien que je ne sache pas l'expliquer. Tout ce que je sais c'est que Papa et Maman seront toujours là pour moi. Je vais devoir le dire à Tatie! C'est peut-être pour ça qu'elle est triste.

Je lui sourit donc à nouveau et, c'est plus fort que moi, je la sert très fort dans mes bras, devant tout le monde. Qu'ils pensent ce qu'ils veulent, Tatie en a besoin!

____________________________________


Constance Del Casalièr
Orateur en herbe
Orateur en herbe

Messages : 29
Date d'inscription : 26/05/2012

État de santé et de Compétance
Titre:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême de Constance et Amaury

Message  Le Gaucher le Jeu 2 Mai - 18:36

Il récite la prière, comme les autres, mais à voix basse. Le Gaucher n'est pas à sa première bêtise, ni même à la seconde et les siennes ont pu dévaster des villes, il le sait, il en a bien conscience.

Je confesse à Dieu Tout-Puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action, je supplie tous les Saints, et vous aussi, mes amis, de prier le créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés.

Se lever, marcher... p'tain de chiabrenna ! Sérieux faudra qu'on la lui copie celle-là. Serrant les dents après sa blessure, il s'avance, essayant de ne pas trop boîter et par sécurité, laisse le gamin dans les bras de la marraine. Si si, ça vaut mieux, il serait capable de se casser la tronche sur le sol, et ça le ferait moyen d'écraser son filleul au lieu de le reconnaître hein.

Il écoute Lise, sa propre marraine, et esquisse un sourire en coin. Nan, elle sera pas la seule pour les bêtises, on parie ?


Je pourrais vous dire que j'ai été surpris... mais ça, vous vous en seriez douté, lorsque la demande m'a été faite de devenir le parrain d'Amaury. Je ne me pensais pas digne. J'ai très longtemps hésité, considérant que ma vie n'est pas vraiment un modèle pour un enfant. Après plusieurs échanges de missives avec le Senher Skip, j'ai fini par accepter. Autant vous dire que cette décision est mûrement réfléchie.

Jetant un regard à Skip, il incline la tête.

Dans cette assemblée, tous ou presque connaissez mon passif, ma vie, et je pense que cette réflexion, vous pouvez l'entendre. J'ai d'abord pensé à ce que je pourrais offrir à cet enfant... Pas de titres, pas forcément une référence comme certains qui arborent fièrement le "je suis le filleul ou la filleule de"... Rien de tout cela.

Je ne pourrais pas non plus lui offrir la sécurité d'une vie bien rangée, parce que ce n'est pas ainsi que je vis... et je ne pourrais pas non plus lui offrir des montagnes d'or, parce qu'il parait que les prévôts et les juges me font les poches.


Un sourire amusé en regardant Castelreng, taquinant l'homme qu'il respecte, sachant qu'il n'a jamais rien fait ou presque... 'fin pas depuis qu'il a volé la charrette de Lise, à moins que ce ne soit depuis l'enlèvement de la fille du Comte d'Acier en Languedoc. Mais revenons à ce qu'il n'offrira donc pas à son filleul.

Etant donné ma vie, je ne lui offrirai pas non plus un château, pas plus que des terres... ni quoi que ce soit que les autres parrains ou marraines pourraient offrir. Voilà pourquoi j'ai tant hésité. Qu'est-ce que je pourrai bien offrir à cet enfant en étant son parrain ?

Il regarde le petit, et lui caresse la joue du bout des doigts de la main gauche.

Longtemps, j'ai pensé que ton papa était un peu fou, Amaury, voire beaucoup, et que lui et ta maman, ils auraient du choisir quelqu'un d'autre.

Et j'ai enfin trouvé ce que je pouvais t'offrir, mon cher filleul, c'est mon amour. Je n'ai cessé de penser à toi depuis cette demande, en cherchant le mieux que je pouvais t'offrir. J'ai alors réalisé que... c'étaient mes pensées, et que déjà, je pensais à toi comme à "mon filleul", et dans mon milieu, cela signifie beaucoup. L'amour, ce n'est pas grand chose sans doute, mais personne ne pourra te le voler, personne ne pourra m'en empêcher, et pour toujours, tu le possèderas. Déjà, ta marraine t'a parlé de bêtise, mais je te garantis que je pense en connaître un bout aussi, et si jamais tu viens à faire des plus grosses que moi...
*songe quand même qu'il faudra mettre la paquet*, tu sauras comment je m'appelle aussi sûrement que le soleil se lève à l'Est.

Se penchant sur le petit, il lui dépose un baiser sur le front, troubadour toujours un peu, voire beaucoup, il murmure : et mon souhait pour toi est le mot "honneur", puis il se redresse et esquisse un sourire.

Se souvenant de la demande particulière de Skip, il termine.

Et l'on m'a aussi confié une lourde responsabilité, celle du choix d'un deuxième prénom. Là encore, j'ai tourné en rond et autant vous dire que dans une roulotte, c'est pas évident... Alors je suis sorti, et j'ai vu mon fils, Nicolas. Ce fils que j'aime, dont je suis fier, pour qui je donnerai tout, qui est la lumière de ma vie. Alors j'ai souhaité pour toi, Amaury, le prénom de Nicolas, et ainsi te reconnaître presque comme mon enfant, presque comme mon fils.

Je t’appellerai donc Amaury Nicolas, mon filleul.


Pas pour dire, mais il commence à fatiguer d'être debout, de parler, alors il incline la tête, pour signifier qu'il a terminé, et tente de regagner sa place sans trop grimacer et sans hurler la douleur qui lui donne un teint livide et des gouttes de sueur sur les tempes.

Le Gaucher
Visiteur
Visiteur

Messages : 3
Date d'inscription : 03/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême de Constance et Amaury

Message  Skip Lo Casalièr le Ven 3 Mai - 13:02

L'invitation de Frère Henriques faite aux parrains et marraines fût une surprise, mais mieux encore, une véritable joie! En sont for intérieur, il avait maintenant la certitude de ses choix! Certains choix avait pus paraître fou, voir parfaitement irraisonné, aux yeux des personnes choisis, mais Skip n'en avait cure. En fait, il n'y avait rien d'irréfléchis! Peut-être fou, oui, mais pas irréfléchis!

La raison des choix va selon ce que Skip voulait enseigner comme valeur à ses enfants!

S'il ne compte pas justifier devant tout le monde ses choix, il ne s'empêche pas pour autant d'y penser à nouveau. Ainsi, à commencer pour Constance, les choix s'étant arrêté sur sa Suzeraine et son ami Castelreng, la raison est bien simple! La première, Aimelina, Linèta pour les intimes, a un sens du beau, du bien et du goût que Skip souhaitait pour sa fille. À première vu, tout cela semble plutôt superficiel, mais quand on connait bien l'enfant, on se rend compte que la beauté physique doit pouvoir prendre un peu plus de place, sans devenir malsaine. Aux yeux de Skip, Aimelina est une jeune femme qui n'a rien a envier aux plus belles femmes du Royaume. Si certain peuvent croire que son membre atrophié puisse être une tare, Skip leur répondrait volontiers qu'ils se trompent! D'apprendre à vivre avec ça, d'arriver a être belle et désiré malgré tout, c'est une marque de courage. C'est montrer que la jeune femme, sa Suzeraine, surpasse ce que pense les gens et en devient encore plus belle et attirante!

Et c'est ce que Skip souhaite pour sa fille. Qu'elle puisse comprendre que nous ne somme désiré que lorsque nous somme beau à l'intérieur. Si la beauté physique a son importance, celle du cœur en est la pierre angulaire et Skip sait que Aimelina saura la rendre aussi belle en dehors qu'à l'intérieur!

Le second, Castelreng, est un charmeur! Mais au-delà de cette propension à courtiser les femmes, jamais il n'a été infidèle! Il est la preuve que charmeur n'est pas coureur! Un homme d'honneur, de parole, qui fait des erreurs, mais les assumes. Un homme imparfait, mais dont l'âme est droite et honorable! Pour Skip, c'est aussi une autre façon de montrer qu'il ne lui en veux pas d'être la cause, indirecte, de sa propre infirmité. Une autre chose, dans l'esprit de Skip, signifie beaucoup. L'homme à pris soin de son épouse! Il l'a fait rire, lui à tenu compagnie, a été là pour elle alors que Skip ne pouvait pas l'être. De ça, Skip lui sera toujours reconnaissant. La dernière raison est qu'il sait tellement s'y prendre avec les femmes, qu'il est convaincu que Constance pourra toujours trouver une oreille attentive et compréhensive à travers cet homme!

La petite Constance pourra alors grandir, s’épanouir et devenir une femme respectée et respectable.

Pour Amaury, Suau, le Calme, le choix a été tout autre. Si le parrain était choisi déjà alors que l'enfant n'était pas encore de ce monde, la marraine ne l'a été que plus tardivement.

Lise est une femme surprenante! La droiture, le respect et l'esprit vif la caractérise. Skip a eu beaucoup de plaisir à travailler avec elle durant son mandat à la mairie de Narbonne, mais plus encore, il a appris à connaitre une femme exceptionnellement jovial, entraînante, extravertie et amusante. Une femme aux milles facette en fait! Car si, bien sur, elle est distrayante, elle n'en est pas moins intelligente, forte de caractère et loyal. Loin du genre d'épouse dont on se lasse vite, c'est une femme qui, Skip en est certain, sais surprendre son époux. La raison principale, c'est la joie de vivre qui habite cette femme! Pour Amaury, le Calme, un brin de folie, de joie et de rire sera toujours le bienvenu.

Quant à Louis, l'histoire est encore plus étrange! Rencontré en taverne, brigand notoire, troublions et passons, rien n'aurait pus prédire l'amitié qui est né entre les deux hommes. S'il y a une chose que Skip accorde beaucoup d'importance, c'est les promesses. Il a fait jurer à Louis de se ranger, de devenir plus sage, mais surtout, de ne jamais abandonner son enfant! Et il a tenu promesse. Il a servit un noble du Languedoc de façon droite et méritante et n'a jamais abandonner son fils, le petit Nicolas, connu enfant, devenu garçon. Mais mieux encore, il à fait preuve d'honneur! Le lien le plus étrange, et que personne ne saura jamais, pas même Louis, est que le passé de Skip explique encore mieux son choix!

Ancien brigand! Assassins impitoyable! Skip l'a été! Mais pas n'importe comment, pas n'importe qui! Mieux que personne, il connait les liens qui unissent les brigand entre eux. Mieux que personne, il sait ce qu'est une famille qu'on adopte. Et mieux que personne, il connait le sacrifice qui doit être fait pour s'en séparer. L'honneur, la loyauté, ce n'est pas gratuit. Il faut la mériter et il se considère chanceux d'avoir mérité celle de Louis.

Plus que jamais, il est content de ses choix!

Tous d'extraction différente. Tous de valeur différente! Voilà ce que Skip offre à ses enfants et c'est avec beaucoup de fierté qu'il a écouté chacun parler!

Oui les choix son parfois étrange, mais jamais il ne sont mûrement réfléchis quand ils proviennent de Skip.

Un petit merci silencieux au Très-Haut et il se tourne vers Frère Henriques pour la suite des événements!

____________________________________


Skip Lo Casalièr
Admin

Messages : 380
Date d'inscription : 19/04/2010
Age : 32
Localisation : Narbonne / Languedoc

État de santé et de Compétance
Titre: Seigneur

http://exat.forumactif.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baptême de Constance et Amaury

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:17


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum